Non personne n’est obligé de boire du lait pour son apport en calcium

Dans l’objectif de combattre les idées reçues, en voilà une tenace. Il faut boire du lait ou du moins consommer des produits laitiers afin d’avoir un apport en calcium.

Commençons par définir le calcium et son rôle sur l’organisme.

Sel minéral le plus abondant dans l’organisme, le calcium représente 2 % du poids corporel. Près de 99 % est concentré dans les os et les dents. Ce qui reste joue tout de même un rôle primordial dans le bon fonctionnement de toutes les cellules de l’organisme, dont les cellules musculaires (celles du cœur, entre autres) et les cellules nerveuses. Le calcium participe également aux fonctions rénales, au mécanisme de la coagulation sanguine ainsi qu’à plusieurs processus enzymatiques.

Le taux d’absorption du calcium varie selon :

– l’âge (plus on est jeune, plus il est élevé);
– l’origine ethnique (les Africains et les Asiatiques absorberaient mieux le calcium que les personnes de couleur blanche);
– l’alimentation (les apports en vitamine D*, en bore, en magnésium et en protéines jouent un rôle important dans l’absorption du calcium).

Il sera important de noter qu’une carence en calcium peut causer

Certains experts estiment que, malgré des campagnes promotionnelles soutenues en faveur de la consommation de produits laitiers, l’alimentation nord-américaine fournit généralement moins de calcium que les apports recommandés. Au banc des accusés : la proportion accrue de calories vides et d’aliments hypertransformés dans l’alimentation moderne, et la consommation insuffisante de fruits et de légumes frais.

Une carence en calcium chez les enfants et les adolescents en croissance peut empêcher l’atteinte d’une masse osseuse optimale. Les personnes atteintes d’insuffisance rénale chronique ou d’une carence en vitamine D peuvent souffrir d’un taux de calcium sanguin anormalement bas.

La carence en calcium ne peut être diagnostiquée qu’à l’aide d’analyses effectuées en laboratoire. Les signes extérieurs observables ne se manifesteront qu’à très long terme : ostéoporose, problèmes de la dentition et des gencives, troubles rénaux, hyperparathyroïdie, etc.

calcium

*Nous parlerons prochainement de la vitamine D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s